lundi 25 juin 2018

Râma 2020 ou la découverte d'une inde traditionnelle pas à pas !

Râma 2020, se veut nous mettre sur une partie du chemin du Ramayana relatant les exploits héroïques du roi mythique de l'inde antique (2000 ans av. JC) ou Râma, 7e avatar de Vishnou, apparait comme l'homme parfait. Pas à pas, pendant 14 jours d'immersion dans l'Inde rurale, ou nous vous garantissons des paysages et des rencontres aussi diversifiées que le sont les 3 Etats du sud de l'inde que nous allons parcourir (Karnakata, Kerala et Tamil Nadu). Râma 2020 nous confronte à l’Inde spirituelle traditionnelle qui souvent nous surprend par ses excès, son côté inclusif dans le quotidien et dont la visite de certains lieux sacrés livrent les secrets de sa longévité religieuse, puisque pratiquée depuis 3500 ans de la même manière … A côté de cela, en cette partie de l'inde qui a gardé toute son authenticité, quelques beaux exemples de biodiversité pour vous ressourcer, tels les contreforts des Ghats occidentaux ou les routes traversent les forêts avec la présence d’une faune sauvage pleine de surprises, sans oublier la côte tropicale de Malabar. Le tout couronné d'un trajet très pittoresque dans les montagnes inaccessible par les routes avec le Nilgiri Mountain Railway, les plages de palmiers, les backwaters et enfin la côte ouest avec l'ile de Pamban. Nous passerons aussi par le Cap Comorin ou Kânyâkumâri (le cap de la jeune fille) y est la ville la plus méridionale de l'inde, point d'orgue de 3 mers (océan indien, mer d'Oman et golfe du Bengale).
Le fil rouge de ce voyage sur mesure consiste à parcourir les paysages d'une jungle montagneuse (zones aux plus fortes concentrations d'animaux sauvages), de plantations d'épices, de thé, d'hévéas, de rizières verdoyantes et de backwaters de la côte ouest . Si Rudyard Kipling ne l'avait fait, c'est en cet endroit que nous écririons le "Livre de la Jungle".
(Pour un affichage des visuels dans de bonnes conditions : clic droit sur la photo, puis ouvrez le lien dans une nouvelle fenêtre, vous pourrez ainsi l'agrandir selon vos désirs)
Jour 0 : samedi, départ de Paris pour Bangalore, arrivée à l'Hôtel Vivanta By Taj (ou similaire) MG Road, Bangalore, 41/3, MG Road, yellappa Garden, Karnataka 560001, Inde (33 km de l'aéroport - 45') pour quelques heures de sommeil et ainsi premier réveil en terres indiennes.

Jour 1 : Dimanche, BANGALORE/SRAVANABELAGOLA/DUBARE

Départ pour Dubarre (Hôtel Purple Palms Resort and Spa Coorg ou similaire), post, Guddehosur, BM Rd, Bollur Village, Kushalnagar, Karnataka 571234, Inde), soit 255 km - env 5 heures de route. Une première étape dans cette magnifique région de Coorg, inscrite au patrimoine mondial de l'humanité.
Point d'étape : Sravanabelagola, arrêt de 3 heures dans ce haut lieu Jaïns, situé à 145 km de l'Hôtel Vivanta ByTaj de Bangalore - soit à 2h30 de route. Reste environ 110 km à parcourir pour arriver à destination (env 2h30 encore).
Evènement principal de la journée : Sravanabelagola, célèbre pour sa statue du saint jaïn Gomateshvara, vielle de plus de 1000 ans et sculptée dans un seul bloc de 17 m, perchée en haut de 612 marches. Alors que ses pieds sont lavés tous les matins, son corps l'est tous les 12 ans lors d'une Kumbh Mela rassemblant plusieurs millions de personnes (la dernière ayant eu lieu en 2018). 

Jour 2 : Lundi, DUBARE/MYSORE

Avant le départ pour Mysore (Hôtel Sandesh The Prince ou similaire), soit à 130 km - env 3 h de route, 2 points d'étapes majeurs manqueront cette journée : un bain dans la Kavery avec des éléphants semi-sauvages puis un arrêt à Bylakuppe au Golden temple du monastère de Namdroling. Une approche du boudhisme après le jaïnisme de la veille.
Point d'étape 1 : la vie des éléphants les plus protégés de l'inde, dès 8h du matin, traversée à gué du fleuve sacré, la Kavery pour 3 heures de contact avec la nature, d'activités avec des éléphants en semi liberté (bai, brossage et nourriture des pachydermes). 
Point d'étape 2 : Bylakuppe, ce village est à l'origine un camps de réfugiés tibetains. Créé en 1970, il est la plus grande enclave tibétaine en Inde. Le village s’est considérablement étendu et compte plusieurs milliers de moines. Découverte du Golden temple du monastère de Namdroling et de la grande institution
monastique éducative de Séra. Une promenade dans le village sera l'occasion d'un vrai dépaysement et d'une rencontre avec la culture tibétaine et son architecture singulière. Nous y déjeunerons et apprécierons les  "momo", fameux raviolis tibétains.



Jour 3 : Mardi, MYSORE

Une journée consacrée à Mysore et ses alentours. Avec la visite du Devaraja Market , la colline de Chamundi, tout comme le “Mysore palace” et l’excursion au village de Somnathpur (à 35 km à l'est) où s'élève le magnifique temple de Keshala dédié à Vishnou, bâti au XIIIe siècle. 
Déjeuner royal dans l'imposant palais Lalitha Mahal bâti en 1920 pour accueillir les hôtes de marque du maharaja.

Jour 4 : Mercredi, MYSORE/OOTY/COIMBATORE

Départ pour Coimbatore à l'Hôtel SR Jungle Resort, dans le village d'Anaikatti (près de Coimbatore, à 38 km de la gare de Mettupalayam), soit 126 km de route pour arriver à la gare d'Ooty et 38 km jusqu'à l'hôtel - env 4h15 au tôtal, sans compter les 3 heures de train avec le Nilgiri Mountain Railway
Point d'étape : Ooty, après un trajet de 3 heures en traversant la réserve animalière de Mudumalay (frontière entre le karnataka et le Tamil Nadu), suivi de la région des Todas (peuple tribal vouant une adoration aux buffles), arrêt de 2 heures pour déjeuner dans la station climatique d'Ooty perchée à 2250 m. Point de départ du périple ferroviaire avec le petit train à vapeur pour atteindre la vallée plus chaude du Tamil Nadu. Cette région est réputée pour la magnificence de ses paysages entre forêts d'eucalyptus, plantations de thé, fleurs et cascades.
Evènement principal de la journée : Le Nilgiri Mountain Railway, célèbre petit train, à vapeur, qui relie Ooty à Mettupalayam. Trajet très pittoresque inaccessible par la route, sur les voies étroites qui sillonnent au coeur des montagnes à quelques km par heure. Il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2005.

Jour 5 : Jeudi, COIMBATORE/KOCHI

Départ très tôt pour Cohin (Kochi) au Kerala, à l'Hôtel Brunton Boatyard, soit 214 km en passant par Palakkad - env 5h30 de route. Après midi consacrée à découvrir le coeur historique de la presqu'ile de l'ouest : Fort Cochin - Mattancherry. Nous y visiterons la synagogue fondée en 1568, l'église Saint Francis (ou Vasco de Gama fût enterré) et dès que nous aurons immortalisé le coucher de soleil sur les impressionnants filets de pêche chinois, nous irons assister à un spectacle de Kathakali.

Jour 6 : Vendredi, KOCHI/ALAPPUZZHA/QUILON

Départ pour l'Hôtel Raviz Resort and Spa, Thevally Bridge, Kollam - Elamballoor Rd, Palace Nagar, Thevally, Mathilil, Kerala 691601, Inde, soit 135 km - env 3h30 de route. Un point d'étape majeur à 60 km de Cochin - env 1h30 de route, pour flâner sur les back waters.

Point d'étape : Alappuzha, après un trajet d'une heure et demie par la route, nous emprunterons des embarcations qui pendant 6 heures nous permettrons de découvrir les canaux, lagunes, petits villages uniquement accessibles par voies navigables, où la flore et la faune y sont exceptionnelles.

Jour 7 : Samedi, QUILON/KANYAKUMARI

Départ pour l'hôtel Sparsa 6/112 B, Beach Road, Near Sunset point, Kanyakumari, Tamil Nadu, soit 170 km - env 4h30 de route. Kânyâkumâri (le cap de la jeune fille), plus connue sous le nom de Cap Comorin, constitue l'extrême pointe sud de l'inde et est le point de rencontre de la mer d'Oman, du Golfe de Mannar et de l'Océan Indien. 
Lieu idéal pour admirer levers et couchers de soleil sur ces 3 mers qui s'y rencontrent. L'immense et imposante statue représentant Thiruvallavar, poête du 1er siècle av. J-C, unanimement vénéré par les indiens reste le cliché omniprésent des voyageurs qui déposent leurs valises en ce magnifique lieu. Les cendres de Gandhy y furent aussi répandues et un mémorial s'y visite.

Jour 8 : Dimanche, KANYAKUMARI/RAMESHWARAM

Départ vers le golfe de Mannar et l’île sacrée de Rameshwaram, reliée au continent par un viaduc ferroviaire et le pont Indira-Gandhi, l'une des prouesses de la technologie indienne, inauguré par Rajiv Gandhi en 1988. Lieu hors du temps, surnommé la "Bénarès du Sud, c'est l'une des sept villes saintes de la religion Hindouiste. C’est ici que Rama est censé avoir vénéré Shiva. L'île à son extrémité, n'est qu'à 18 kms du Sri Lanka. Après un parcours de 310 km, soit env 5h30, nous séjournerons 2 nuits à l'hôtel Hyatt Place Rameswaram ou similaire.
Dès notre arrivée, premières visites des lieux en autorickshow pour après l'ascension de la colline où s'élève le petit temple Ghanda Madhana Parvatan assister au coucher de soleil sur la côte Est du Tamil Nadu. 
On y voit l'empreinte d'un pied du dieu Rama, l'un des avatars de Vishnu. A 3 km de la ville, il offre un beau panorama sur les environs.

Jour 9 : Lundi, RAMESHWARAM

Une journée consacrée à la visite de la ville et ses environs. Dès le matin, sur les ghats, face à l'Océan indien, nous partagerons l'incroyable ferveur religieuse des pèlerins avant la découverte du temple de Ramanathaswamy. Visite du temple de Ramanathaswamy, l'un des sanctuaires majeurs de l'Inde du Sud. Superbe exemple de l'architecture dravidienne tardive, il est renommé pour ses quatre splendides corridors bordés de colonnes finement sculptées. Les fidèles attribuent des vertus particulières à ses 22 theertham (bassins), où ils se baignent, puis boivent l'eau. 
Visite du temple de Kothandaramaswamy dédié à Rama et situé à la pointe extrême de l'île. Il résista à la violence terrible du cyclone de 1964 qui détruisit la ville de Dhanushkodi, aujourd'hui abandonnée. Mais une balade sur le sable blanc en cette extrémité de terre, nous apporte loin du tumulte des villes les conditions idéales pour revisiter le Ramayana et l'épisode ou Hanouman vole au secours de Sita sur l'ile de Ceylan.  Entourée par la mer, sa situation est une véritable attraction touristique. 
Nous clôturerons ce magnifique parcours par un arrêt dans le port de pêche afin d'avoir une dernière vue du grand temple  depuis la mer.

Jour 10 : Mardi, RAMESHWARAM/MANORA BEACH/KUMBAKONAM/MANTRAVEPPATHUR

Départ pour nouveau camp de base, au Mantra Veppathur, Kumbakonam, N°1 Bagavathapuram Main Road Extension, 536 537 A Sri Sailapathipuram Villag, Veppathur, Kumbakonam, soit 265 km , env 5h15 par la route.
Point d'étape 1 : Manora Beach, après env 3 h de route, soit 173 km, nous nous arrêterons pour visiter  un fortin dans le village Sarabendrarajanpattinam. Ce monument fut construit par Sarfoji maharaj au cours du 18e siècle en reconnaissance de la victoire anglaise contre l'armée de Napoléon (séquence humour !).
Point d'étape 2 :  Swamimalai, après prise possession des chambres, visite d'un atelier de bronzier à 13 km soit 20' env de route.
Point d'étape 3 : Darasuram, si nous avons le temps, nous nous rendrons sur le site de Darasuram à 6 km de Swamimalai, soit 10' de route.  Ce temple dédié à Shiva fut édifié par le roi Chola Rajaraja chola II entre 1150 et 1175.

Jour 11 : Mercredi, MANTRAVEPPATHUR/ORATHUR/KILVELUR/MANTRAVEPPATHUR 

Journée consacrée aux projets portés par l'idep dans les districts de Nagappattinam et Tiruvarur, garante de l'immersion auprès des populations locales. Visite d'écoles soutenues par les ONG françaises depuis une 20e d'années, inauguration des dernières réalisations seront les composantes du planning de la journée la plus riche en émotions. Bien qu'a 69 km de l'hôtel, il faut compter environ 2 heures pour se rendre dans le village d'Orathur, proche de Velankanni (plus grand site de pèlerinage chrétien au tamil nadu).

Jour 12 : Jeudi, MANTRAVEPPATHUR/CHETTINAD

Départ pour le Chettinad, l'hôtel Chidambara Vilas à Kadiapatti, soit 140 km - env 2h45 (objectif, y arriver avant midi pour une après midi complète pour les visites locales).
Le Chettinad correspond à une microrégion comptant près de 74 villages, coincée entre Madurai, Trichy et Tanjore, au paysage à la fois aride et verdoyant, reflétant la prospérité de riches commerçants souvent reconvertis en banquiers au début du 20e siècle. De cette opulence ancestrale subsiste quelques palais et demeures Chettiar.
Point d'étape fort : Le sanctuaire d'Ellangudipatti, situé en pleine nature, il est dédié à Ayannar, dieu Tamoul local, censé faire pleuvoir, protéger les enfants, le bétail, les villages, ses habitants, la nature ... Nous nous rendrons dans un bois sacré ou l'allée principale est bordée de 100e de chevaux en terre cuite.
Tout en découvrant l'architecture Chattiar, nous nous rendrons à Tirumayam Fort ainsi que dans le village de Kanadukathan à 15 km de l'hôtel pour y parcourir les rues ou palais et grandes demeures arborent leurs façades multicolores. Un moyen aussi d'approcher quelques richesses artisanales comme la fabrication des carreaux peints uniques en cette partie du Tamil Nadu ainsi que des ateliers de tisserands sur soie.  
Evènement principal de la journée : un spectacle privé de Bharata Natyam, danse classique originaire du sud de l'inde, notamment du Tamil Nadu. Elle était autrefois exclusivement réservée aux hommes, et liée aux pratiques religieuses. Danse de soliste, son apprentissage est très difficile et long. Elle est aujourd'hui enseignée aux jeunes filles, mais est restée ouverte aux garçons.

Jour 13 : Vendredi, CHETTINAD/KODAIKANAL

Départ pour l'une des trois stations climatiques d'altitude du sud de l'inde, kodaikanal (2130 m) à 198 km soit env 5h de route. 
Dernière étape du séjour, après avoir grimpé parmi les forêts d'eucalyptus et les exploitations de café, on goute au climat agréable, à l'air pur bien différent de celui des plaines que nous aurons traversées. Un après midi de relache à l'hotel The Calton ou autour du lac.  

Jour 14 : Samedi, KODAIKANAL/PALANI/COIMBATORE/BANGALORE

Départ pour l'aéroport de Coimbatore pour un vol intérieur jusqu'à Bangalore, avec un point d'étape à Palani, soit 176 km de route - env 4h30. 
Point d'étape : Palani, soit à 65 km - env 2H de trajet. Au delà de la visite du Temple, nous y déjeunerons et nous nous changerons avant de prendre le vol de 18h30. C'est avec de nombreux pèlerins que nous atteindrons le sommet de la colline avec le funiculaire ou le téléphérique sauf si les plus courageux souhaitent gravir les 700 marches taillées dans la roche (très chaude). 

Il faut compter encore 2h30 de route pour faire les 111 km qui nous séparent de l'aéroport de Coimbatore.

Jour 15 : Dimanche, BANGALORE/PARIS

Après 2800 km, à 50 km/h de moyenne sur les routes de 3 Etats du sud de l'inde, Râma 2020 se termine. Avec une approche du Jaïnisme à Sravanabelagola, du Bhoudisme à Bylakuppe, des Todas à Ooty, du Christianisme à Cochin, de l'Indouisme à Rameshwaram et du culte Ayannar au Chettinad, nous nous serons confrontés à l’Inde spirituelle traditionnelle qui guide tout indien au quotidien.  

Râma 2020 ou la découverte d'une inde traditionnelle pas à pas !

Râma 2020, se veut nous mettre sur une partie du chemin du Ramayana relatant les exploits héroïques du roi mythique de l'inde antique...

Articles les plus consultés